Mes dernières créations :


orval orval chiens chien kahn chien wisti chien pioupiou Femme noire Femme noire orval ferrari

Petit historique :


Dans les années 70 l'abbé Cornerotte, artiste peintre et curé de Martilly (en Belgique dans la Province de Luxembourg près de Neufchâteau), lança l'idée de faire de notre village un centre artistique. Une maison inoccupée fut acquise par la Province pour y exposer les oeuvres des différents artistes de la région. Il y organisa également durant les mois de juillet et août différents stages tels que fabrication de bijoux, émaux sur cuivre, vannerie, impression sur tissus, etc.

C'est après ce stage que j'ai eu envie de perfectionner la technique des émaux sur cuivre. Le travail dans un four ne convenait pas à ce que je voulais réaliser. Je travaille uniquement avec un réchaud électrique et la cuisson de mes pièces est terminée au chalumeau. Le travail de l'émail requiert patience et minutie.

L'émail ne se mélange pas comme de la peinture, en peinture si vous prenez du noir et du blanc, vous obtenez du gris. Ce n'est pas le cas avec l'émail, si vous prenez du noir et du blanc vous aurez toujours du noir et du blanc. D'où la difficulté d'obtenir différentes nuances.

L'émail, en fonction de sa dureté, fond à différentes températures, entre 600 et 900 degrés, les teintes rouges, par exemple, fondent à une température plus élevée que les autres teintes. Je travaille avec de l'émail opaque et transparent.

L'émail se présente sous forme de poudre, de grains, de perles ou de fils de différentes teintes. Le cuivre utilisé est un cuivre recuit d'une épaisseur de 0,5 à 1 mm, il doit être propre, non oxydé et dégraissé. L'épaisseur de l'émail qui est saupoudré doit être régulière et égale à l'épaisseur du cuivre utilisé. Toutes les pièces de cuivre sont découpées à la main avec une scie munie d'une lame de bijoutier très fine.

J'ai travaillé pendant vingt ans des poudres d'émail fabriquées à Vienne qui étaient de très bonne qualité et qui avaient l'avantage d'avoir un point de fusion relativement bas. Actuellement, j'utilise des émaux fabriqués à Limoges qui sont de très bonne qualité également, mais qui ont un point de fusion beaucoup plus élevé, d'où la difficulté de travailler l'émail pendant sa cuisson et la nécessité aussi d'utiliser du cuivre plus épais pour éviter la déformation des pièces.

Tout peut être réalisé en émail : des bijoux, des tableaux. Différentes pièces sont réalisées sur commande, tels trophées, balanciers d'horloges, etc. Chaque pièce est unique!

La plupart des chiens et chats que vous verrez sur ce site ont par exemple été réalisés sur demande de personnes souhaitant immortaliser leur animal de compagnie. Si vous êtes intéressés, contactez-moi, il vous suffira d'envoyer une bonne photo (cadrage, lumière, etc.).